Joseph Paris-Duverney, gravure d'Aveline d'après van Lo Paris de Monmartel de Maurice Quentin de la Tour Joseph Paris-Duverney et Paris de Monmartel

Voltaire cultivait de bonnes relations avec les banquiers, notamment avec les frères Paris qui avaient transformé leur entreprise bancaire en un pouvoir politique. Les frères Paris fournissaient la plupart de l'équipement des armées de Louis XIV au début du 18ème siècle et ceci fut la source d'une grande partie de leur richesse. Ils montraient à Voltaire comment investir dans des obligations et comment spéculer dans les finances et dans d'autres marchandises.

Le secrétaire de Voltaire, Longchamps, nous raconte qu'en 1733, Paris-Duverney invita Voltaire à partager un contrat pour fournir l'armée. Pendant deux ou trois campagnes modérées, la part de Voltaire résultant de ce contrat, s'élevait à six cent mille francs.

Grâce à ses spéculations et ses investissements, Voltaire était un homme riche. A l'époque, où il vécut au château de Cirey, il gérait un revenu annuel d'environ 60.000 livres. (1.500 livres étaient suffisantes pour nourrir une famille.) Les sources des revenus de Voltaire et la façon, dont il géra son argent, sont importantes pour comprendre sa réussite comme "leader" de reformes politiques et sociales. Il y a plus d'informations sur la fortune de Voltaire dans le thème "Voltaire" sur ce site.





Retour à Personnages importants dans la vie de Voltaire


Traduction de cette page par Ute Makhloufi et Josiane Pionnier / Curel, France