Cette page montre des personnages dans la vie d'Emilie du Châtelet.


Sir Isaac Newton par Godfrey Kneller Sir Isaac Newton
Né le 25 décembre 1642 in Woolsthorpe, Lincolnshire, Angleterre
Mort le 20 mars 1727 in London, Angleterre

Isaac Newton, mathématicien et physicien anglais, fut le personnage clé de la révolution scientifique des dernières années du 17ème siècle. En optique, il découvrit que la lumière blanche est en fait une composition des couleurs et il est à l'origine de la physique optique moderne. Il a également inventé le télescope à réflexion qui possédait un grossissement 40 fois plus grand que le télescope à lentilles. En mathématiques, il fut celui qui découvrit le calcul infinitésimal, essentiel en physique moderne et dans la plupart des branches de la science et technique modernes.

Les trois lois du mouvement des corps de Newton sont les principes essentiels de la physique moderne, et elles résultent, dans leur élaboration, de la loi de la gravitation universelle, ce qu'il a confirmé par le phénomène des marées et les orbites des comètes. Les lois du mouvement des corps de Newton et la loi de la gravitation universelle apportaient les éléments à la compréhension de notre système solaire et les orbites des planètes autour du soleil.

En 1703, Newton fut élu président de la Royal Society et reconnu comme le patriarche de la science anglaise. Pendant l'année 1730, les membres de l'académie française ont appris les découvertes de Newton par Moreau de Maupertuis, Alexis-Claude Clairaut et quelques autres membres de l'académie.

Isaac Newton jouait un rôle important dans la vie d'Emilie du Châtelet, quoiqu'elle n'ait jamais rencontré cet homme. Emilie a traduit les « Principes mathématiques de la philosophie naturelle » ou, appelés communément « les Principes » (écrits en 1687), de son texte original du latin en français. Pour accomplir ceci, il fallait comprendre le latin, l'algèbre, la géométrie, le calcul, la physique et l'astronomie, il fallait être un bon écrivain capable d'expliquer les concepts utilisant la logique des mathématiques, et il fallait être persévérante pour faire exactement la traduction.

La traduction des principes d'Emilie est importante, parce qu'elle introduisait l'œuvre de Newton dans le monde académique de l'Europe du 18ème siècle. Quand le livre fut publié en 1759, l'œuvre de Newton était connue, de quelques érudits seulement, sur le continent. Sa traduction des principes devint le manuel utilisé dans toute l'Europe, qui expliquait les principes de la physique de Newton. Pendant beaucoup d'années ce fut la seule traduction de l'œuvre de Newton en français.



Retour à Personnages importants dans la vie d'Émilie

Traduction de cette page par Ute Makhloufi et Josiane Pionnier / Curel, France